ANI-MOT-LIRE

Plus qu'un apprentissage de la lecture : une éducation à la lecture. Une démarche novatrice permettant la découverte par les enfants de 5 à 8 ans de notre système de lecture-écriture. Marie-Joëlle Bouchard.

04 mars 2006

LES LIVRES - LES IMAGES

Les livres, les images :

Les livres :                             dsc01059

Que ce soit à la maison, à la crèche ou à l’école, les enfants peuvent être mis très tôt en contact avec des livres. Les éditeurs l’ont bien compris qui proposent des albums cartonnés voire plastifiés et même en tissu. Ces petits livres pour « bébés » s’adressent aux différents sens, comme le toucher en proposant des textures variées, comme l’ouïe en ajoutant des bruits divers en fonction du thème traité, en plus de la vue avec l’emploi de couleurs vives. Ils utilisent les jeux préférés des tout petits à savoir des jeux de cachette d’objets ou de personnages. Ils font intervenir le mouvement, par des systèmes de languettes à tirer, pousser ou faire tourner. Ils traitent des thèmes de prédilection des petits, comme les jouets, la maison et les objets familiers, la famille ou les animaux.

Certains se contentent de nommer, ce sont les imagiers, d’autres présentent les personnages, commencent à les faire parler, voire dialoguer, ou racontent une petite histoire simple et courte. Mais c’est déjà l’occasion pour les enfants de « parler sur les images », de montrer, de tourner les pages, de nommer, de comparer avec ce que l’on connaît, de raconter et même de « dire » ce qui est écrit, si les mots et les phrases sont simples et courtes, bien choisis et « leur parlent », faisant déjà appel à leur compréhension.

Il existe aussi des contes accompagnés de petites marionnettes aux doigts, pour s’amuser à rejouer l’histoire, avec l’aide de l’adulte.

Quant aux multiples albums, ils sont une mine inépuisable de mises en situations variées de découverte et de plaisir partagés. Si, vue leur qualité, leur prix est élevé, ils sont prêtés gratuitement par les médiathèques et bibliothèques d’école, ce qui de plus, permet un continuel renouvellement.

Les images :

L’important est de donner la parole aux enfants face aux images des albums quels qu’ils soient, d’attirer leur attention, de reformuler parfois, de questionner souvent, de compléter si c’est nécessaire.

De nombreux albums permettent aujourd’hui de pratiquer « la lecture d’images », c’est-à-dire de ne pas en rester à la dénotation. Ils donnent suffisamment à voir pour que l’on puisse interpréter les images successives et les relier entre elles, afin de parvenir à une construction progressive de l’histoire, à la fois logique et chronologique.

Cela permet de plus que les enfants aient une véritable attente ensuite, lors de la lecture du texte par l’adulte, car ils auront été amenés, lors de la lecture des images, à faire des hypothèses parfois diverses, que seule la lecture pourra confirmer ou infirmer.

La lecture d’images fonctionne comme la lecture d’écrit, elle procède, comme l’écrit, par prises d’indices, émission d’hypothèses et vérifications diverses, par anticipation aussi et prépare donc à une meilleure compréhension de cette dernière, si elle est menée suffisamment souvent, sur des albums appropriés et en laissant les enfants dégager eux-mêmes les éléments essentiels à chaque page et les relier de page en page pour parvenir à la construction d’un récit cohérent.   

Posté par animotlire à 18:17 - 7°3 Les livres - Les images - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire