ANI-MOT-LIRE

Plus qu'un apprentissage de la lecture : une éducation à la lecture. Une démarche novatrice permettant la découverte par les enfants de 5 à 8 ans de notre système de lecture-écriture. Marie-Joëlle Bouchard.

16 février 2006

L'ANALYSE VISUELLE DES MOTS

L'analyse visuelle des mots est un moment essentiel dans l'apprentissage de la lecture. Emilia Ferreiro chercheuse argentine de l'école de Piaget a mis en évidence les stades de développement en lecture-écriture, qu'elle a nommés présyllabique, syllabique, syllabico-alphabétique et alphabétique. J'ai repris ces appellations dans la Ligne évolutive en lecture-écriture. La recherche-action que j'ai mené avec la MAFPEN de Lyon m'a permis d'associer à ces différents stades, les divers types de prises d'indices et les différents types... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2006

LES CONSTATS

L'analyse visuelle des mots Les constats : En Grande Section d’école maternelle, j'ai fait pendant vingt ans, un important travail sur les prénoms des élèves de la classe. Bien que chaque année les 25 à 30 prénoms soient affichés toute l’année sur l’un des volets du tableau, dans différentes écritures, avec la photo de chacun et que nous y fassions souvent référence, j’ai observé que si durant une partie de l’année, en début d’apprentissage, où la lecture est de type logographique, la reconnaissance des prénoms par les... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

APPORT DE L'IRMf

Apport de l'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) Stanislas DEHAENE, chercheur à l’INSERM (Unité INSERM 562 « Neuro-imagerie cognitive »), a fait des observations intéressantes dans ce domaine, grâce à l’Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle ou IRMf. Il les expose dans un article intitulé « Les bases cérébrales d’une acquisition culturelle : la lecture » que l’on peut consulter sur Internet S. Dehaene affirme que plus d’une dizaine d’aires cérébrales réparties dans les régions occipitales, temporales, pariétales... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

LES SOLUTIONS

Les solutions Au début de l’apprentissage, quatre types d’activités me paraissent essentielles à mettre en place: la discrimination, l’identification liée à la mémorisation, et l’anticipation. La discrimination et l’identification sont deux aspects de l’activité perceptive. Percevoir, ce n’est pas simplement recevoir une information, c’est interpréter un stimulus, une donnée dont nous ne connaissons que quelques indices, auxquels nous décidons de donner un sens. Pour cela nous faisons appel à notre expérience... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

LA DISCRIMINATION

La discrimination L’activité de discrimination est la première étape de l’apprentissage des concepts. Elle repose sur l’analyse c’est-à-dire sur la recherche de différences graphiques de plus en plus fines. Au début les catégories en jeu sont essentiellement graphiques, l’enfant repère, identifie, compare et classe les signes. Ces signes sont alors des formes : forme et longueur du mot, mais il perçoit très vite dans les mots, comme on l’a vu dans les prénoms, les différents éléments constitutifs (barres, hampes,... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

IDENTIFICATION

L’identification Elle permet d’associer instantanément une signification à un mot ou à un ensemble de mots pris parmi ceux que l’enfant a mémorisé.Elle est une synthèse effectuée à partir d’indices sensoriels et implique la référence à une classe d’objets absents, à un modèle en mémoire dont le sujet est porteur, modèle abstrait activé par la situation présente. Il ne s’agit pas de connaître en détails l’écriture de chaque prénom, il s’agit de les reconnaître, donc de les distinguer les uns des autres et surtout de savoir... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2006

MEMORISATION

La mémorisation On parle souvent de lier lecture et écriture, c’est essentiel, si l’on veut que la mémorisation se fasse à tous les niveaux de l’apprentissage, pour une meilleure discrimination et une meilleure identification des formes, des lettres, des mots, puis des syllabes et des phonèmes ensuite. Pour une mémorisation fiable et réussie des mots, il faut qu’interviennent des activités de réception mais aussi de production, l’orthographique et le phonétique d’une part, le vocal et l’écriture d’autre part. Si les enfants... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

ANTICIPATION

L’anticipation Tout est apprentissage: toutes les activités motivées qui enrichissent l’expérience et qui mettent en place des catégories graphiques, phonétiques mais aussi lexicales, sémantiques et syntaxiques, qui développent peu à peu la connaissance et la compréhension des signes, des mots, des séquences de mots, qui permettent la formulation d’hypothèses et l’interprétation du texte, participent à  « l’intelligence de la langue écrite ». L’anticipation fait partie de cette activité qui, au niveau lexical,... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

CONCLUSIONS / METHODES DE LECTURE

Conclusions quant aux méthodes de lecture. Quelques précisions quant à l'appellation "méthode globale": A l'origine la "méthode globale de Decroly" avait pour principe de partir du vécu des enfants et du groupe pour élaborer des textes et les faire ensuite lire et analyser par les enfants, "manipuler" par découpage par exemple de mots ou de parties de mots, dans le but de composer de nouveaux mots et de nouveaux textes. Cette métode à départ global était analytique puis synthétique. Il en est de... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2006

L'IMPLICITE

Comment se fait-il que pour plus de 80% des élèves l’apprentissage se passe sans problème, alors que pour d’autres les difficultés s’accumulent tant au niveau de la technique combinatoire que de la compréhension ? Pourquoi cette disparité ? Pourquoi ce qui paraît simple et évident à certains ne l’est-il pas pour tous ?Le problème n’est-il pas que nous considérons, nous adultes, comme acquis et naturellement intégré ce qui ne l’est pas automatiquement pour certains enfants et que cela doit être de ce fait expliqué et enseigné de... [Lire la suite]
Posté par animotlire à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]