ANI-MOT-LIRE

Plus qu'un apprentissage de la lecture : une éducation à la lecture. Une démarche novatrice permettant la découverte par les enfants de 5 à 8 ans de notre système de lecture-écriture. Marie-Joëlle Bouchard.

07 décembre 2005

ETAPE INTERMEDIAIRE

Etape intermédiaire entre l’étape alphabétique et l’étape orthographique :

Celle de la lecture syllabique :

On peut la situer à la fin de l’étape alphabétique et la considérer comme l’automatisation du b.a-ba. L’enfant ne lit plus b. a. ba, mais il lit chaque syllabe, et les enchaîne (ba-llon , bi-be-ron).
Il opère la synthèse au niveau des syllabes et construit des mots composés de syllabes simples et de syllabes comportant des sons complexes (digrammes ou trigrammes).
Dans le même temps il finit d’acquérir et de mémoriser tous ces sons complexes et toutes les irrégularités des correspondances grapho-phonologiques (le « e-r » qui fait [e] dans « jouer » mais pas dans « super », sans parler de « fermer » où les deux « e-r » diffèrent ; le « s » qui fait tantôt [s] tantôt [z], le « c » qui fait [s] ou [k], le « y » qui fait [i] ou [ j] …

Il y a  alors Lecture, Ecriture et Compréhension :
        -   de mots composés de syllabes simples et de syllabes complexes de plus en plus nombreux
      -   de phrases de plus en plus longues
Possibilité de lecture-écriture par analogie. A partir de "A-lle-ma-gne", l'engant déduira "Es-pa...gne" et donc le "gne"; à partir de "a-ddi-tion" vu en calcul il déduira "so-lu...tion"... et le "tion"; à partir de "mer", "fer" il déduira que "er" peut se prononcer "é" mais aussi "è-r"...

Il y a Anticipation :
        -
  sur tout ou partie de mots connus et vérification par le code
      -  sur le sens de mots inconnus grâce au contexte.
L’enfant multiplie les stratégies de lecture et s’aide du sens pour lever les irrégularités du code.

Posté par animotlire à 15:13 - 4°4 Etape intermédiaire - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire